16 October 2019

|

by: admin1998

|

Categories: Mon métier

Profil d’un mauvais community manager

En parcourant les (trop ?) nombreux groupes de community managers sur Facebook, j’ai pu remarquer des questions étonnantes, pour ne pas dire aberrantes, de personnes se définissant comme des professionnels des réseaux sociaux. J’ai lu des statuts comme « le community manager n’est pas un couteau suisse » ou « scandale, on me reproche de ne pas maîtriser photoshop »…

L’idée de créer ce profil du pire community manager est alors apparu comme une évidence. A toutes les entreprises, petites ou grandes, cherchant un CM compétent, voici le profil que vous devez fuir absolument.

Le CM qui use et abuse de putaclic ou clickbait

Comprenez ces articles aux titres racoleurs et non accrocheurs qui polluent littéralement les réseaux sociaux. Si pour Buzzfeed on peut excuser la pratique puisque le site n’est qu’un ramassis de vomissures, pour les autres en revanche le style est à proscrire !

Mauvaise image de marque, désillusion du lecteur, fautes souvent nombreuses, les effets négatifs du clickbait sont nombreux. Pire, Facebook a annoncé son intention de pénaliser ces « articles » sans substance.

Le CM qui ne veut pas se mettre à Photoshop et/ou Illustrator

Ce n’est pas parce qu’un graphiste est déjà en place qu’un CM doit faire l’impasse de s’y connaître un minimum. Un bon engagement des publications sur Facebook est en grande partie engendré par des images de qualité, des photos soignées aux dimensions respectées. Créer un post sans l’imager correctement est une perte de temps colossale. Et à ceux qui répondent « des outils en ligne simples permettent de faire le job », je réponds simplement : fainéant !

Le CM qui n’a pas besoin de s’y connaître en SEO

Cela reviendrait à dire que ce CM n’écrit pas non plus les articles qu’il partage… Ah mais attendez, il paraît que cela existe aussi… désolant ! Un bon CM rédige pour le web et l’internaute. Il sait aussi bien capter l’attention de Google avec une recherche de mots clés pertinente (et également faire le lien entre ses différents articles par un maillage interne intelligent), que l’utilisateur par des phrases soignées.

Le CM qui accepte des missions au rabais pour « concurrencer » les prestataires offshore

Une seule chose à dire : au bûcher !